LE BOOMERANG

par Thierry Fourchaud

Un boomerang est une aile volante, formée le plus souvent d’une lame de bois dur courbée à angle obtus, et qui revient vers son point de départ. Lorsqu’elle est lancée elle tourne sur elle-même. Ses pales présentent un profil porteur semblable à celui d’une aile d’avion.

Le principe universel

Il faut que je vous raconte une petite histoire qui est fondamentale pour bien comprendre nos actions dans notre vie.
Imaginez que vous êtes en face d’un mur avec un pistolet qui tirerait des balles rondes en caoutchouc très dur. Vous êtes juste à deux ou trois mètres. Si vous tirez que va-t-il se produire ?... La balle va heurter le mur et revenir violemment sur vous. Cela peut vous blesser gravement voire vous tuer. C’est le même principe que le boomerang qui revient toujours à l’endroit d’où il vient.

L’application universelle

C’est exactement le même principe pour les mots ou les actes qui sortent de nous. Si nous “envoyons” une malédiction, par exemple une critique, un jugement ou un geste déplacé, nous “touchons” l’autre mais aussitôt en retour nous sommes blessés aussi. Plus je fais de mal, plus je suis mal... Qui sème le vent récolte la tempête (Osée 8, 7)
Inversement si ce qui “sort” de nous est bonté nous recevons à notre tour un surplus d’amour. Incroyable mais vrai !

Aimons nos ennemis !

Afin de nous préserver du mal la Bible fourmille de conseils et d’enseignements qui vont dans ce sens.
Par exemple Jésus nous dit : "A vous qui m’écoutez : Aimez vos ennemis, faites du bien à ceux qui vous haïssent, bénissez ceux qui vous maudissent, priez pour ceux qui vous diffament. Au contraire, aimez vos ennemis, faites du bien et prêtez sans rien attendre en retour. Votre récompense alors sera grande, et vous serez les fils du Très-Haut, car il est bon, Lui, pour les ingrats et les méchants. (Luc 6, 28 et 35)
Cela pourrait nous paraître irréalisable voire choquant. Mais si le Fils de Dieu nous enseigne cela, c’est pour arrêter l’escalade du” toujours plus de mal”.

Les cristaux d’eau

Des scientifques ont démontré que l’eau réagit de manière étonnante à la malédiction ou à la bénédiction.
Voici le test de l’eau : sur un échantillon 1 on va dire ‘tu me dégoûtes” et sur un échantillon 2 on va dire “tu es aimé”.
Les différences des cristaux au micoscope sont spectaculaires ! (voir photos sur la Bonne Nouvelle de septembre)
N’oublions pas que nous sommes constitués de 65% d’eau.

Relisons ce passage de la Lettre de Saint Jacques

Voyez quel petit feu embrase une immense forêt : la langue aussi est un feu. C’est le monde du mal, cette langue placée parmi nos membres : elle souille tout le corps ; elle enflamme le cycle de la création, enflammée qu’elle est par la Géhenne. Bêtes sauvages et oiseaux, reptiles et animaux marins de tout genre sont domptés et ont été domptés par l’homme. La langue, au contraire, personne ne peut la dompter : c’est un fléau sans repos. Elle est pleine d’un venin mortel. Par elle nous bénissons le Seigneur et Père, et par elle nous maudissons les hommes faits à l’image de Dieu. De la même bouche sortent la bénédiction et la malédiction. Il ne faut pas, mes frères, qu’il en soit ainsi. La source fait-elle jaillir par la même ouverture le doux et l’amer ? Un figuier, mes frères, peut-il donner des olives, ou une vigne des figues ? L’eau de mer ne peut pas non plus donner de l’eau douce.
D’où viennent les guerres, d’où viennent les batailles parmi vous ? N’est-ce pas précisément de vos passions, qui combattent dans vos membres ?
Soumettez-vous donc à Dieu ; résistez au diable et il fuira loin de vous. Approchez-vous de Dieu et il s’approchera de vous. (Jacques 3, 6-11et Jacques 4, 1 et 8)

Saint-Esprit nous te prions : Viens à notre secours, nous te consacrons notre langue, fais qu’elle soit un instrument de vie. Nous prenons aujourd’hui fermement la décision d’entrer par ta grâce dans un chemin de bénédiction et de louange à temps et à contre-temps.

Que Dieu nous bénisse !

* Important : Vous pouvez demander cette revue La Bonne Nouvelle de septembre par téléphone au 02.43.64.23.25

Disponible immédiatement (Prix indicatif 2€ + 2€ de frais de port)